Ukraine : Odessa, l'extrême droite empêche  une exposition

Author
Patrick Le Tréhondat
Date
January 21, 2024

Depuis le début de la guerre à grande échelle, David Chichkan a apporté un soutien considérable aux combattants antiautoritaires. L'image de ces hommes et de ces femmes parmi les soldats des forces armées ukrainiennes est devenue le thème principal de ses œuvres qui devaient faire l'objet de d’une exposition « Avec rubans et drapeaux » au Musée national d'art d'Odessa. L'ouverture était prévue le 21 janvier à 15h00. L'extrême droite a très vite dénoncé les œuvres de David. Afin de manipuler l'opinion publique et de perturber l'exposition, les militants d’extrême droite ont commencé à accuser l'artiste de séparatisme et de travailler pour la Russie. Et puis tout s'est déroulé selon un scénario bien connu. Menaces massives de l'extrême droite, menaces d'incendie de la galerie, etc. Cela a conduit à l'annulation de l'exposition prévue. L’exposition selon l'artiste devait proposer les représentations "des héros de ses œuvres qui sont des représentants des mouvements socialistes anarchistes et antiautoritaires et qui défendent l'Ukraine dans les rangs des forces armées »

Dans une déclaration adressée au Musée national d'art d'Odessa, l'auteur de l'exposition, David Chychkan, a indiqué qu'il avait vu les commentaires accusatoires sous l'annonce et qu'il entendait de telles déclarations sur ses œuvres depuis environ 12 ans.

"Je suis porteur d'opinions de gauche anti-autoritaires. En conséquence, les porteurs d'opinions autoritaires de droite tentent de nuire à mon travail, et dans ce but ils interprètent délibérément mon travail de manière erronée. Les gens ont réagi de cette façon parce qu'ils ne voulaient pas comprendre ce qu’est mon travail, et ils n'écoutaient pas mes explications, mais préféraient ces fausses interprétations", a déclaré l'artiste.

Selon David Chychkan, depuis le début de l'invasion à grande échelle, ses expositions ont eu lieu à Kyiv, Zaporizhzhia, Kryvyi Rih et Oujhorod. Il a indiqué que si son exposition à Odessa était annulée, il la tiendrait à Dnipro, où il a également été invité.

En 2017, l'exposition « Opportunités perdues » de David Chychkan, inaugurée au Centre de culture visuelle de la capitale, a été vandalisée par des personnes cagoulées. Certaines œuvres ont été détruites, d'autres ont été volées. L'attaque contre une autre exposition de l'auteur a eu lieu à la veille de l'invasion à grande échelle de Lviv. L'automne dernier, une fresque murale en l'honneur de l'anarchiste et révolutionnaire Nestor Makhno est apparue à Zaporijia. L'un des auteurs était David Chychkan.

David avait exposé ses œuvres dans les locaux du Mouvement social à Kyiv il y a quelques semaines.

image
image
image