Ukraine : Appel des étudiants de Lviv

Author
Ukrainian Academy of Printing Students
Date
February 19, 2024

Chers étudiants étrangers, nous sommes étudiants de l'Académie ukrainienne de l'imprimerie et nous appelons à votre soutien.

Le ministère de l'Éducation et des Sciences de l'Ukraine a dévoilé un plan napoléonien visant à fusionner un certain nombre d'établissements d'enseignement supérieur ukrainiens de différentes régions du pays. Ces données à elles seules sont inquiétantes et montrent la montée en puissance autoritaire du ministère de l'Éducation et des Sciences (la liste a été présentée non pas lors de discussions publiques avec des étudiants de différentes universités, mais lors d'un à huis clos avec les recteurs).

Les soi-disant « fusions » désignent la liquidation effective des établissements d'enseignement, sans garantie que le personnel enseignant, les locaux et les dortoirs soient préservés. En fait, ce n’est qu’un moyen pour le gouvernement de réduire les coûts de l’éducation. Ces mesures ne garantissent pas non plus la préservation des spécialités et des programmes universitaires.

Pour de nombreux étudiants, c’est un véritable coup dans le dos.

Le ministère de l'Éducation et des Sciences tente également de « fusionner » notre académie.

Il tente actuellement de fusionner l'Académie ukrainienne de l'imprimerie (UAP) et l’Université nationale polytechnique de Lviv. Cela entraînera la disparition des métiers du livre ukrainien, de l'impression et des opportunités perdues pour les jeunes artistes. Notre académie a sa propre identité et une histoire qui seront effacés si cette réorganisation se produit.

Le ministère de l'Éducation et des Sciences n'a pas coordonné ces changements avec les étudiants de l'académie. Cette décision n'a pas été discutée avec l'administration de

l'UAP. Nous avons pris connaissance de la réorganisation des établissements d'enseignement supérieur via les réseaux sociaux et ce fut une surprise totale pour nous.

En 2022, le ministère de L'Éducation et la Science avait déjà tenté de fusionner l'UAP avec la LNU (Université nationale Ivan Franko de Lviv ), mais à l'époque la résistance radicale des étudiants avait stoppé les intentions du ministère. Aujourd'hui, la situation est beaucoup plus difficile, car les nouveaux ministres sont plus rigides dans leurs plans et les conditions de guerre ne permettent pas de manifestations de masse et de nombreux étudiants ont dû partir à l'étranger.

Nous vous appelons à exprimer votre solidarité, à diffuser l'information et à nous soutenir autant comme vous pouvez.

Pour tout contact : priama.diia@gmail.com